Unités

• Le service social a poursuivi sa mission de service de proximité, gratuit et professionnel, comprenant: la consultation sociale (conseils et réflexions sur la retraite, appui administratif et financier, soutien individuel, explications sur les directives anticipées, conférences info-seniors), le point Info-Seniors (écoute et orientation concernant la vie à la retraite), l’accompagnement bénévolat administratif.

• Consultation sociale : En 2018, les 14 assistants sociaux de l’unité ont rencontré 4’004 personnes et répondu à 4’832 demandes avec consultation totalisant 12’048 heures d’entretiens. Les domaines de consultation prédominants furent principalement d’ordre financier, de santé et liés à la qualité de vie. 57 % des bénéficiaires reçus perçoivent les PC.

• En 2018, 1’644 personnes ont bénéficié du fonds public de l’AVS issu de l’article 17 LPC, pour un montant total de 1’492’258 francs, soit une augmentation de 7.5% par rapport à 2017 (en moyenne 907 fr./bénéficiaire).

• Perspectives pour 2019 : renforcement de la collaboration avec les institutions du réseau, suivi des collaborations avec les CMS de la Vallée de Joux et du Pays d’Enhaut, nouveau bureau de consultation à Echallens et recherche de locaux de consultation à Vevey, participation aux événements permettant de se faire connaître des nouveaux retraités (BLI, accueil des nouveaux retraités, etc.).

• A Lausanne, le point Info-Seniors, lieu d’accueil, d’écoute et d’orientation pour les seniors et leurs proches a reçu plus de 890 demandes. 10 % d’augmentation des demandes en 2018. Les demandes ayant trait au logement (119), aux assurances sociales (119), à l’« aide, présence et soins à domicile » (84), ainsi qu’aux dispositions de fin de vie (80) sont les plus fréquentes. Perspectives pour 2019 : rattachement de la prestation à l’unité formation et information. 

• Accompagnement bénévolat administratif : une prestation d’accompagnement administratif bénévole à domicile existe à l’intention de nos bénéficiaires et des services-tiers tels que les centres médicaux sociaux, pour favoriser le maintien à domicile, l’autonomie des seniors et éviter dans certaines situations une mise sous curatelle. La référente de la prestation s’est occupée de 85 situations, dont 68 accompagnements administratifs. Perspectives pour 2019: une formation continue des bénévoles administratifs sera étoffée, dans le but de garantir la prestation dans l’ensemble du canton.

• L’action spéciale des Tables de Noël permet aux seniors, parfois seuls à Noël, de partager un repas dans une ambiance familiale et chaleureuse. Des particuliers ont ainsi l’occasion de s’inscrire dans cette démarche et d’accueillir, pour un repas de Noël, un ou des seniors de leur village ou quartier. Cette action a été menée en phase pilote dans le district du Gros-de-Vaud et sera déployée à plus large échelle en 2019.

• Dans une volonté de diversifier l’offre et d’atteindre de nouveaux publics, le service Excursions et Manifestations a mis sur pied en 2018 des Excursions dynamiques : en se rendant dans les différents points de départ du canton, les seniors partent à la découvertes de lieux magiques.

• Organisés en collaboration étroite avec l’ATE, les cours « Etre et Rester mobile » remportent un succès important et l’unité se réjouit de poursuivre la collaboration en 2019.

• Les Rendez-vous Culture offrent une immersion unique et enrichissante dans le milieu artistique d’une région. Des bénévoles passionnés accompagneront les seniors dans la découverte de spectacles, d’expositions, de festivals ou d’ateliers. Cette activité démarre en 2019 sur la région de la Côte.

• Excursions et manifestations: excursions totalisant 1’950 participations, 2 séjours accompagnés dans le Périgord et dans les Grisons avec 38 participants, 219 locations de bus par des EMS et associations en faveur de personnes âgées, totalisant 2’492 personnes transportées. 127 Tables conviviales dont : 91 Tables d’hôtes, 28 Tables au bistrot, 4 Tables à la cantine, 4 Tables régionales. 36 Conférences Info-seniors, 72 séances de Ciné-seniors, 25 Thés dansants. 

• Programme « Quartiers Solidaires » : en 2018, le projet de « Village Solidaire » de Corseaux est devenu autonome à fin février, avec la création de l’association « Club 55+ » de Corseaux, tandis que le « Quartier Solidaire » de Nyon Nord-Ouest a pris son envol en juillet avec la création de l’association « Pré de Chez T’Oie ». Deux nouveaux projets ont débuté en septembre, à Mont-sur-Rolle et à Jongny, avec la mise en œuvre d’un diagnostic communautaire.

• En 2019, c’est au tour de Paudex de démarrer son projet de village solidaire, alors que trois projets prendront fin en cours d’année (Quartier des Moulins à Yverdon-lesBains, Rolle et Prilly-Sud).

• Soutenu par la Fondation Leenaards et en partenariat avec l’Institut Transform de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, l’accompagnement de projets urbains se développe et intéresse tant les communes que les promoteurs immobiliers. Des partenariats sont à l’étude. Ce projet a été présenté en conférence plénière, puis dans le cadre d’un atelier lors de la 8e Plateforme interrégionale « Quartiers Solidaires » qui s’est tenue en novembre 2018 à Yverdon-les-Bains.

• Un premier test de Diagnostic senior a été effectué en 2018 à La Vallée de Joux et la Commune de Châteaud’Oex a manifesté son intérêt pour effectuer un deuxième test. Si les tests s’avèrent concluants, cette prestation sera présentée plus largement aux communes vaudoises en 2019.

• Par ailleurs, des démarches sont en cours pour proposer dès 2019 une déclinaison de « Quartiers Solidaires » à différentes configurations de communes, par exemple pour les communes qui comptent de nombreux villages suite à des fusions ainsi que pour des petites communes qui pourraient se regrouper dans un projet.

• Révision du fonctionnement des prestations en salle et en piscine délivrées en collaboration avec la FVGA (Fédération vaudoise de gymnastique, aquagym et danse pour les personnes âgées).

• Décision de l’intégration de la FVGA à Pro Senectute Vaud à compter du 1er janvier 2019 impliquant une reprise des activités faîtières de la fédération, à laquelle s’ajoute la gestion administrative et financière des prestations de manière centralisée. Cette importante restructuration a été l’occasion d’harmoniser les modalités tarifaires et d’instaurer l’égalité de traitement entre les moniteurs. 

• De manière à pouvoir tester les nouvelles modalités d’organisation, des prestations pilotes ont été lancées dont l’entraînement urbain à Payerne, une offre de gymnastique à Oulens et deux cours d’aquagym à Nyon.

• Dans la mouvance de la campagne nationale de prévention des chutes « Equilibre en marche », les six cours Equilibr’Age sont parfois saturés. Pour pouvoir étendre cette offre à d’autres régions du canton, sept monitrices ont suivi une spécialisation en prévention des chutes ce qui permet d’envisager le dédoublement ou l’ouverture de nouvelles prestations.

• Développement dans un proche avenir de la prestation « Domigym », afin de contribuer à la volonté cantonale de maintenir les seniors à domicile le plus longtemps possible.

• 100 offres d’activité physique en salle, en piscine ou en plein air (10 disciplines différentes), 133 moniteurs ou enseignants, toutes disciplines confondues, près de 2’000 seniors inscrits à des cours d’activité physique ou à des excursions en plein air.

• Sortie d’AvantAge de l’Unité Formation et accompagnement. Création de la nouvelle entité AvantAge au 1er juin 2018. 

• Redimensionnement de l’unité avec le développement d’un dispositif intégré d’information aux seniors et intégration du point Info-seniors dans la nouvelle unité, dès le 1er janvier 2019. 

• Mise en place d’une plateforme informatique, composée de 6 partenaires localisés dans les différentes régions du canton, pour la gestion externalisée de cours privés à domicile.

• Intérêt grandissant des bénévoles pour la formation continue avec 111 bénévoles qui se sont inscrits aux cours dispensés dans le catalogue de la plateforme interinstitutionnelle 2016-2017 (80 bénévoles) et / ou dans la brochure de Pro Senectute Suisse 2017 (31 bénévoles).

• 272 bénévoles se sont inscrits en 2018 aux fêtes régionales organisées dans les 4 coins du canton sous le signe de l’esprit d’équipe. Augmentation en hausse depuis 2017 avec plus de 52 % de participation.

• Développement à l’interne d’une réflexion transversale sur l’engagement citoyen  et participation à la Table ronde organisée par la Fondation Leenaards « engagement social et rôle des seniors », le 27 novembre 2018.

AvantAge

• AvantAge a poursuivi son développement en 2018 sur deux axes principaux : préparation et employabilité.

• Concernant le premier axe : l’année a été marquée par la consolidation de la clientèle, l’amélioration de la communication et l’interactivité via le site internet. L’arrivée de nouveaux clients a permis de compenser un taux d’annulation en légère augmentation, dû principalement aux difficultés économiques de certaines entreprises.

• Concernant le deuxième axe : AvantAge a été porteur jusqu’à fin décembre de la première plateforme pilote inter organisateurs Atout’Age50, commandée par le Service de l’emploi vaudois, qui a vu la participation de 308 demandeurs d’emploi. En octobre 2018, la nouvelle association inVia a été créée pour gérer les mandats des Services de l’emploi, dont la mesure Atout’Age50. AvantAge / Pro Senectute fait partie de son comité avec la qualité de membre fondateur et devient ainsi fournisseur de prestations au sein de cette association. AvantAge a remis au 31 décembre 2018, le mandat Atout’Age50 à la nouvelle association. Un deuxième pilote, cette fois-ci pour le SPAS et au bénéfice des personnes au social, a été commandé en juillet par le SPAS, géré entièrement par AvantAge. Ce pilote, qui débutera en 2019, devrait se traduire in fine par un programme permanent. L’année a été marquée, en outre, par la fin de la mesure 60+ qu’Avantage organisait pour le Service de l’emploi vaudois depuis plusieurs années. Elle a été remplacée par la mesure Atout’Age 50.

• Au total, 150 séminaires ont été organisés pour 2’545participants dans l’ensemble de la Suisse romande. Les évaluations des séminaires indiquent que la qualité des prestations se maintient à un niveau très élevé grâce à la qualité de formatrices et formateurs, ainsi que des intervenantes et intervenants et de l’équipe administrative. Les sollicitations médiatiques ont été aussi nombreuses que les années précédentes. La participation à des ateliers, forums et conférences a connu une nette recrudescence.

• 2018 a également été marquée par deux nouvelles arrivées et un départ au sein de l’équipe administrative : Giovanna Arnese, adjointe du responsable et Silvia Santambrogio, en remplacement de Patrice Paoletti, parti pour une retraite méritée début décembre.

• Un nouveau mandat d’encadrement sécurisant en logement protégé a été confié à notre association, à Roche. Hildegard Blondel a été engagée comme référente sociale sur le site, depuis le 1er septembre.

• Présentée dans le cadre de la Plateforme interrégionale « Quartiers Solidaires » 2017, « La Compagnie des voisins » vise à promouvoir les contacts entre voisins, notamment au profit des personnes âgées isolées pour des rencontres, des activités en commun et des échanges de services. En partenariat avec Retraites Populaires, Pro Senectute Vaud a initié une phase-test du projet, dans neuf immeubles du canton, dès août 2018 avec le précieux concours des concierges. 

• Mandatée par la Fondation Maguy et Loulou Dubois à Saint-Prex, l’unité a réalisé une étude-diagnostic sur l’adaptation du logement favorisant le maintien à domicile des personnes âgées. Cette étude poursuit l’objectif de présenter des moyens existants en termes techniques et de compétences pour rendre son propre logement « protégé » et vivre chez soi le plus longtemps possible.

• Une démarche participative a été mise en œuvre auprès des quatorze associations membres d’Agora Vaud afin de développer ses activités et renforcer ses moyens d’organisation.

• Dans le cadre du Réseau francophone Villes Amies des Aînés (RFVAA), l’unité a accueilli le 26 octobre des participants au voyage d’étude « Habitat et avancée en âge », organisé en région Bourgogne-Franche-Comté et en Suisse pour favoriser l’échange d’expérience et alimenter la réflexion autour du thème de l’habitat.

• Prestations d’accompagnement social sur 4 sites de logements protégés, soit 163 logements pour un total de 3’372 heures d’accompagnement social.

Direction

• Election de René Goy à la présidence d’Agora Vaud et mise en œuvre d’une démarche participative auprès des 14 organisations membres, actives « pour, par et avec le seniors », afin de développer les activités et renforcer l’organisation.

• Réseau francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA). Participation à l’Assemblée générale annuelle et à deux rencontres de partages d’expériences. Organisation d’une journée de formation, en collaboration avec La Paix du Soir, sur la thématique « Habitat et avancée en âge ».

• Participation régulière aux séances et aux travaux des comités des associations Alzheimer Vaud et Bénévolat Vaud, ainsi que des Fondations Jules-Louis Gagnaux et Beausobre-Jayet.

• Organigramme / rattachement de poste. Pour répondre aux orientations stratégiques et de façon à assurer une plus grande logique fonctionnelle, plusieurs postes ont changé de rattachement en 2018. Par ailleurs, le centre compétence AvantAge, qui était rattaché à l’unité Formation et accompagnement devient une entité à part entière dès juin 2018, de manière notamment à assurer une meilleure visibilité de ses prestations.

• CIP Nouveau plan de prévoyance. La révision du plan de prévoyance visant à assurer l’équilibre financier de la caisse intercommunale de pensions sur le long terme a conduit à l’établissement d’un nouveau plan avec une augmentation progressive de la cotisation moyenne de 2 % pour passer de 27 % à 29 % dans le nouveau plan. Trois modèles de répartition des taux de cotisation ont été soumis aux employeurs. La direction et le Comité ont validé le plan le plus favorable pour les collaborateurs, effectif dès janvier 2019.

• Grilles salariales. Un mandat a été confié à une personne externe compétente pour accompagner la direction, en collaboration avec la commission du personnel, afin d’étudier la révision des grilles de salaires. Cette démarche devrait aboutir en 2019 à une proposition de nouvelle politique salariale.

• Engagement d’apprentis. Pro Senectute Vaud assure depuis de nombreuses années la formation d’apprentis employés de commerce, en engageant chaque année une nouvelle apprentie ou un nouvel apprenti sur des cycles de deux ans (en formation accélérée). En 2018, l’association a pu ouvrir deux places d’apprentissage, une en voie B et une en voie E.

• Stages organisés avec des organismes d’insertion / réinsertion professionnelle. Pro Senectute Vaud collabore régulièrement avec des organismes ou fondations œuvrant pour l’employabilité de jeunes ou d’adultes. Dans ce cadre, nous avons pu organiser un stage afin d’accueillir sur une année un jeune à 50 % au niveau administratif.

Administration-Informatique

• Les processus et outils administratifs sont régulièrement revisités de manière à assurer la meilleure efficience possible. A cet effet, les tableurs d’heures et les formulaires de remboursement de frais des collaborateurs ont été revus afin d’en simplifier la saisie.

• GERAS. Le module dons a été implémenté en 2018 et toutes les campagnes de recherche de fonds ont pu être réalisées avec ce nouvel outil. Par ailleurs, les modifications liées au nouveau contrat de subvention de l’OFAS ont nécessité des développements pour l’extraction des statistiques, ainsi que des adaptations sur la saisie des prestations. De manière à assurer une évolution de l’outil en fonction des besoins du terrain, deux mises à jour annuelles sont prévues pour assurer la mise en œuvre d’améliorations dans l’application, selon un processus de validation par étapes.

• Cours en ligne sur la cybersécurité. Au vu de l’augmentation des risques liés à des cyberattaques, Pro Senectute Suisse a mis sur pied une formation obligatoire pour tous les collaborateurs des OPS. 

• L’année 2018 a marqué le lancement des 100 ans de Pro Senectute Vaud. A cette occasion, un calendrier illustré par 12 dessinateurs de presse romands a été envoyé à 82’000 ménages vaudois comprenant au moins un retraité. Les retours ont été positifs, avec une hausse prononcée des nouveaux donateurs en fin d’année.

• La présentation des programmes régionaux a fortement évolué. Quatre brochures, remplaçant le programme annuel, sont désormais publiées de manière semestrielle. Elles concernent les régions Lausanne (districts de Lausanne, Ouest lausannois, Lavaux-Oron, Gros-deVaud), Ouest (Morges, Nyon), Est (Aigle, Riviera - Pays d’Enhaut) et Nord (Broye - Vully, Jura - Nord vaudois). Chaque publication présente l’offre régionale de Pro Senectute Vaud et certains de ses partenaires, notamment dans les domaines suivants: activités de groupe, culture, formation, mouvement et sport, ainsi que bien-être.

• Lancement du Club de membres. Ouvert à tous, le Club de membres de Pro Senectute Vaud offre de nombreux avantages (magazine, offres préférentielles, activités sportives, culturelles et de loisirs à prix réduit). Il représente un moyen privilégié de découvrir les offres de Pro Senectute Vaud. Fin 2018, il comptait déjà 250 membres.

Envie de prendre part à l'une de nos prestations de loisirs? Vous trouverez certainement une activité à votre goût dans notre offre.

Accéder à la page